Assimilée à tort à la cervicalgie, la douleur en haut du dos n’en demeure pas moins réelle, distincte  et fait de plus en plus de victimes. Les plus jeunes en souffrent également mais choisissent de ne pas la traiter.  L’ignorer n’est-elle pas une erreur?  Comment soigner la douleur du haut du dos et comment la prévenir ?

Reconnaître la douleur en haut dos

Le mal en haut du dos concerne la partie du cou située entre la base de la nuque et la fin des omoplates. Sont donc impliqués les muscles, les nerfs, les ligaments compris dans les régions du cou et des épaules.  L’individu qui en est victime peut ressentir une douleur liée à une tension musculaire dans la partie haute du dos. Elle s’accompagne parfois de maux de tête ou de vertiges. Ce mal peut également se manifester par des troubles du sommeil et une faiblesse musculaire. La douleur de la partie haute du dos peut s’étendre aux muscles du bras, provoquer des picotements puis une raideur. La douleur en haut du dos provoque une fatigue générale, un manque d’appétit et parfois une perte de poids. Quelle est donc l’origine de cette douleur ?

Cause des douleurs du dos en haut

Lorsqu’un  muscle situé dans la partie haute du dos est sollicité sur une période prolongée, il reste en position de tension, donc en contraction. C’est cette contracture permanente qui déclenche la douleur en haut du dos. Les raisons d’une telle contracture sont multiples. Le port chez la femme d’un sac lourd en bandoulière sur plusieurs jours ainsi que le port d’un harnais porte-bébé peuvent engendrer une telle douleur.

Les mauvaises postures répétées sur une longue durée provoquent également des élancements entre les omoplates. Ces mauvaises postures comprennent : la position assise devant un ordinateur ou penchée sur son téléphone. Une mauvaise stature adoptée lors du sommeil et le stress peuvent générer ce type de douleur.  Une déchirure musculaire lors d’un exercice physique peut également  faire mal en haut du dos. Lorsque la douleur survient après une forte toux, ou est suivie d’une difficulté à respirer, elle peut dissimuler une maladie grave des poumons ou du cœur.

Traitement de la douleur en haut du dos

Avant de parler de traitement, il faut d’abord identifier la cause probable de cette douleur. Pour vous aider dans cet exercice, il vous faut revoir les gestes pratiqués au quotidien, susceptibles  de causer la douleur. Une fois ce diagnostique établi, il faut prendre du repos et du recul. Pour soulager la douleur du haut du dos deux types de solution sont proposés.

Les exercices physiques

Pratiquer des exercices d’inspiration et d’expiration : dans votre bureau ou à la maison, prenez quelques minutes de pause pour inspirer par le nez pendant 3-4 secondes, et expirez lentement par la bouche pendant 8 secondes. Refaites cet exercice 2 à 3 fois surtout si vous êtes anxieux. Vous pouvez y associer quelques minutes de relaxation, de méditation, ou de yoga.

Pratiquer des exercices d’étirement au cours de la journée : ils permettent de dénouer les muscles et favorisent la circulation sanguine.  Par exemple, pour évacuer la douleur en haut du dos dans votre bureau, tenez-vous debout, les jambes écartées, croisez les bras avec les mains sur vos épaules.  Imprimez à votre buste une rotation vers la gauche pendant dix secondes, gardez la pose en étirant le muscle puis refaites la même chose vers la droite. Des exercices de rapprochement des épaules contribuent à apaiser la douleur entre les omoplates dès les premiers signes. A la maison, l’usage d’un rouleau de massage est également préconisé, en exercice quotidien pendant 10 minutes.

Les méthodes naturelles

Si la douleur en haut du dos apparaît après un mouvement brusque et est suivie d’un gonflement, l’apposition d’une poche de glace  permet de la dissiper. Les sels d’Epsom sont reconnus pour leurs propriétés relaxantes grâce à leur forte concentration en magnésium. Ils aident au relâchement des muscles, atténuent les tensions musculaires et favorisent l’endormissement.  Plonger son dos dans un bain légèrement chaud aux sels d’Epsom est une bonne option pour dissoudre la tension accumulée dans les muscles au cours de la journée. Il faut  cependant veiller à ne pas y rester plus de 20 minutes. Les huiles essentielles d’arnica et de menthe poivrée sont excellentes pour remédier au mal en haut du dos.

Prévenir le mal entre les omoplates

Pour éviter de développer une douleur en haut du dos il faut entraîner le corps à adopter de bonnes habitudes : garder la tête, le dos et le buste droits que l’on soit assis ou debout, se lever toutes les deux heures  de son poste de travail et marcher ou faire des exercices, respecter les cambrures du dos. Il faut également éviter l’ingestion de sucre, d’alcool, de caféine et de matières grasses renommées pour être pro-inflammatoires et intensifier les douleurs.

En cas de douleur persistante d’une durée supérieure à une semaine, prenez-rendez-vous chez un médecin, un kinésithérapeute, un ostéopathe ou un chiropraticien.

La douleur en haut du dos peut rapidement s’amplifier et générer de graves complications si elle n’est pas prise au sérieux et traitée à temps. L’éviter est encore préférable et pour cela, il suffit  de rester à l’écoute de son corps et d’opter pour le respect des règles de vie et de posture saines.